fbpx
Un humour caché

Un humour caché

Je t’attends depuis si longtempsUn songe qui se désire dans ton propre cœurDans l’écume des restes de tous tes passages si nombreux,Tu fis choir mon mysticismeCelui qui préférait adorer que d’êtreEt tu me détachas des futilités du monde …Quel humour de laisser l’ombre...